Des poèmes pour une vie

La Poésie. Entre vers, rimes et sonorités douces, retrouvez ici l’ensemble de mes poèmes écrits de 2006 à aujourd’hui sur des sujets divers et variés.
Certains de ces poèmes ont également été mis sous forme de vidéos.

Envie d’aimer

L’amour c’est comme le chocolat
Tu ne gouteras qu’une seule fois
Puis tu ne pourras t’en passer
Tu ne feras qu’y succomber

Alors maintenant explique moi
Pourquoi depuis que tu n’es plus là
J’ai cette envie d’amour
J’ai ce goût du toujours

Je n’ai pas peur de souffrir
Promet moi juste un avenir
Et laisse moi t’embrasser
Laisse moi juste t’aimer

Où que tu sois
Je viendrai te chercher
Je veux juste un signe moi
Je veux juste pouvoir donner

Ne prend que mon cœur
Puisqu’il est tout
Ne me laisse pas loup
Ne laisse pas passer l’heure

Je veux encore goûter au bonheur
N’importe ou et à n’importe quelle heure
Maintenant que l’amour m’a mordu
Laisse moi nager dans l’inconnu

Mon amour est sincère
Je ne cherche qu’a donner
Je ne cherche qu’à aimer
Et vivre de ton air

Suivez-moi :
Il y aura un jour comme ça

Il y aura un jour comme ça
Où ton réveil ne sonnera pas
Mais sois rassuré
Tu ne resteras qu’une tache dans l’éternité

Et quand le jour s’effacera de tes yeux
Quand disparaitront tous tes souvenirs heureux
C’est à ce moment là de ton inexistence
Que peut être tu en prendras conscience

La vie n’est qu’une seconde
Et tu te dis capable de contrôler le monde
Comment peux-tu autant en rêver
Alors que tu ne connais pas l’humanité

Il y aura un jour comme ça
Où ton réveil ne sonnera pas
Tu ne feras qu’un avec la terre
Et tu rejoindras ton père et ta mère

On nous dira ensuite que la vie coûte chère
Mais depuis quand la vie est estimable
Depuis quand doit on alimenter la guerre
Depuis quand doit on croire à toutes ses fables

Nous sommes tous humains
Mais visiblement pas tous doués de raison
Pendant que certains réfléchissent à la situation
D’autres croient aux politiciens

Il y aura un jour comme ça
Où ton réveil ne sonnera pas
Tu reverras passer ta vie
Sans pouvoir bouger de ce lit

L’inventeur de la monnaie pensait surement bien faire
Mais voilà que sa tentative de domination
A mener les peuples sur Terre
A des guerres sans raisons

Il est temps de se dire adieu
Même si on se verra tous un jour
Que ce soit sur terre ou dans les cieux
N’oubliez pas l’existence de l’Amour

Il y aura un jour comme ça
Où ton réveil ne sonnera pas
Tu auras un peu froid
Allongé loin de toi

Suivez-moi :
Vivre d’une femme

Une femme c’est comme la vie
C’est admirable et tellement jolie
La vie c’est comme une femme
Ça fait fleurir l’âme

Une femme c’est comme la vie
C’est compliqué mais jolie
Et quand ça part, on existe plus
Comme un cœur fendu qui ne battra plus

Voilà comment je décrirais mes sentiments
Plus éternels que le temps qui passe
Plus sincères qu’un reflet dans la glace
Plus amoureux qu’un optimiste dément

Des griffes de la déprime tu m’as enlevé
Et main dans la main nous sommes allés
Dans le monde des amoureux
Où je suis assurément le plus heureux

Maintenant pardonne moi
Si de toi je ne cesse de rêver
Si depuis un mois
Je ne fais que t’aimer

Je sais aussi que tu diras
Que mes sentiments sont trop précipités
Je m’excuse alors de ne pouvoir changer
Cette partie de moi où je ne pense qu’à toi

Suivez-moi :
Le petit chemin

Depuis toujours
Je marchais seul
Dans cette forêt d’amour
Où les loups gueulent

C’est entre le feuillage
Que j’ai aperçu un chemin
Où une demoiselle de mon âge
M’y tendait ses mains

Après une semaine ou deux
J’en étais déjà amoureux
Main dans la main
Toujours sur le même chemin

Nous sommes heureux
Ensemble tous les deux
Toujours s’aimer
Sans jamais s’arrêter

Suivez-moi :
Le temps

Il est là depuis toujours
Imperceptible et indéfinissable
Il fait s’écouler le sable
Et à jamais court

Il a traversés les civilisations
A provoqué l’évolution
Son commencement est inconnu
Son écoulement est continu

Le temps a tout vu
Le temps a tout entendu
Du massacre des populations
A la création des divisions

Enfermé dans une boite de métal
Prisonnier à jamais du cristal
Il agit dans l’espace
Et laisse a jamais sa trace

Suivez-moi :
Abstrait

Semblable à l’eau qui coule, la vie suit son cours
Semblable au vent, l’amour court toujours
Semblable à l’orage, la guerre fait ravage
Semblable à l’homme, l’avenir fait naufrage

Semblable à l’inconnu, la différence fait peur
Semblable à la maladie, la solidarité se meurt
Semblable à la soif, vient l’envie d’aimer
Semblable au sable, disparaît la dignité

Semblable à l’ignorance, survient la décadence
Semblable à l’enfer, vient la déchéance

Suivez-moi :
Liberté Poétique

Seulement quelques mots sur le papier
Permettent aux sentiments de s’exprimer
Laissez les en liberté
Supprimez ces règles imposées

La poésie en est plus belle
Elle vous donnera la vitalité
Elle vous donnera envie d’aimer
Car elle est naturelle

Cessez de les contrôler
Laissez les s’échapper
Ces quelques mots si beaux
Qui vous emmèneront au plus haut

La poésie est sans limite
N’essayez plus de la contrôler
Ne tentez pas de vous les accaparer
Car ces mots là sont implicites

Suivez-moi :
Sans raison

Voilà que sans raisons
Je compose cet écrit
Comme un cœur sans moisson
Comme un homme qui sourit

Un homme heureux
Un homme amoureux
Un esprit pensif
Un esprit évasif

Il est enfin comblé
Il peut enfin aimer et être aimer
Il n’a pas de méfiances
Car il lui fait confiance

Il la trouve belle
Et ne peut se passer d’elle
Il en est amoureux
Et comme jamais il est heureux

Il apprend à la connaître
Comme il apprend à être
Il l’aime un peu plus chaque jour
Il baigne dans un océan d’amour

Il voudrait la remercier
Sans avoir à mesurer la durée
Il voudrait vivre chaque moment
Avec elle à chaque instant

Il souhaitait lui dire qu’il l’aime
Voilà qui est désormais fait
C’est ainsi que s’achèvera ce poème
Comme quelques mots dans l’éternité

Suivez-moi :
Bonne fête maman

Une fête par an
Afin de rappeler
Tous les bons moments
Où je ne t’ai pas remercié

Si je devais me faire pardonner
Il me faudrait une éternité
C’est donc un écrit
Que je t’offre aujourd’hui

Il n’est composé que de mots
Mais ceux-ci viennent du cœur
Il n’est peut être pas le plus beau
Mais fera peut être ton bonheur

Il semblerait
Que ce soit le premier
Il sera donc un nouveau départ
Vers des disputes plus rares

Je ne peux rien garantir
J’essayerai de changer
J’essayerai de ne plus t’énerver
J’essayerai de grandir

Nous n’arrivons pas à nous entendre
Nous n’arrivons pas à nous comprendre
Voilà donc un nouveau moyen de communiquer
A travers les mots et le papier

Il sera peut être plus facile maintenant
De te dire ce que je ressens
Et qu’a chaque instants
Tu resteras la meilleure des mamans

Suivez-moi :
Amoureux de la vie

Source de Chaleur à ton cœur
Soif de destruction pour tes intentions
Ma vie est un bazar ambulant
Plus imprévisible que le vent

Mon écrit n’a aucun but
Pas plus que toutes ces luttes
J’écris pour mon plaisir
Comme vous auriez envie de sourire

Tout est flou
Tout est fou
Je sens que le cap est passé
Je me demande maintenant ou aller

Une soudaine envie d’écrire
Une soudaine envie d’en faire un avenir
Rien ne me semble plus beau
Il n’y a pas de plus beau cadeau

C’est surement le plus bel art
Plus fort que Mozart
Plus beau que Picasso
Juste quelques mots

Quelques mots qui veulent tout dire
Quelques mots qui vous font réfléchir
Quelques mots qui vous font rêver
Quelques mots qui vous font l’adorer

C’est ainsi que j’achèverai mon plaisir
En vous disant que j’aime la vie
En vous disant que j’aime écrire
Et que ce plaisir est infini

Suivez-moi :